Logement femmes vulnérables

Logement solidaire pour les femmes en situation de vulnérabilité sociale

Dimanche 8 mars était la journée internationale des droits de la femme ! Sans vouloir rentrer dans une quelconque polémique il est fort de constater que dans un XXI siècle qui se veut égalitaire le simple fait de naître femme crée la différence.

CC image par Rémy SAGLIER sur FlickR
CC image par Rémy SAGLIER sur FlickR

Se loger est un droit pour tous : il est inscrit dans plusieurs textes internationaux comme dans la Déclaration Universelle des droits de l’homme ou la Charte sociale européenne. L’on y affirme que « chacun a le droit de mener une vie conforme à la dignité humaine… et à un logement décent »

Cette problématique, comme l’explique Amazone, « se décline majoritairement au féminin et en particulier pour celles qui se trouvent en situation de vulnérabilité sociale (femmes isolées, femmes âgées) car elles sont plus vite et plus fortement touchées par la pauvreté (ressources plus faibles, emploi précaire, à temps partiel, etc). »

L’inégalité homme-femme persiste déjà dans le monde du travail. Les femmes représentent 48% de la population active, un chiffre certes en hausse constante depuis 50 ans mais qui est aussi représentatif des inégalités. En effet elles occupent 80 % des emplois à temps partiel. Les salaires ne jouent pas non plus sur un pied d’égalité. Une femme gagne ainsi en moyenne 18 % de moins qu’un homme pour le même poste. Les répercutions pour ces dernières, au quotidien et en particulier pour la recherche d’un logement, sont donc importantes. C’est pourquoi, il existent aussi des foyers logements pour femmes permettent à ces dernières d’obtenir une stabilité pour elles et leurs enfants.

Par ailleurs, il apparaît que les femmes se retrouvent plus souvent à la tête de familles monoparentales que les hommes. De fait, elles font face à au moins deux problèmes
Le besoin de logements plus grands
Le besoin d’aide pour les taches quotidiennes (garde, ménage, etc) qui leur permet de conserver leurs emplois sources bien souvent d’unique revenu
Le logement solidaire est une solution car en offrant une chambre, un logement contre service l’on bénéficie d’une aide gratuite au quotidien. La location contre service permet de faire des économie non négligeables et donc un complément de revenu appréciable en cette période de crise.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *