Logement : à la recherche d’un lieu de vie plus spacieux

Deux mois de confinement à rester enfermés chez soi ont donné aux français l’envie d’avoir un lieu de vie plus confortable. À l’heure du déconfinement l’idée de déménager vers un logement spacieux avec un accès à l’extérieur, semble être la bonne option pour de nombreux français.

Repenser son lieu de vie

Pour de nombreux citadins, le lieu de vie signifie principalement l’endroit dans lequel il se repose, pour se divertir il privilégie les sorties dans les bars, cinémas, musées plutôt qu’une partie de jeux de société en famille. 

Le confinement a changé la donne, dorénavant les citadins prennent conscience de l’importance de leur lieu de vie. Une nouvelle aspiration a vu le jour, les citadins sont en quête d’un logement plus grand avec balcon, terrasse ou jardin quitte à s’éloigner des grandes villes. Les critères de recherches autour des mots-clefs « maison » « jardin » et « piscine » ont fortement augmenté depuis le début du confinement.

Recréer du lien social

Les personnes qui ont vécu seules dans de petits espaces durant la période du confinement ont souffert de cet isolement. 

Il est dorénavant possible d’accueillir des proches ou futurs colocataires au sein de son logement tout en respectant les règles sanitaires et ainsi récréer du lien social. 

Le logement contre services 

Le logement en échange de services apporte une multitude d’avantages à ces problématiques. Il est possible pour les voyageurs solidaires d’avoir accès à une maison avec un extérieur en échange de compétences. 

Pour les hôtes d’accueillir une personne au sein de son logement en échange de services. 

Ce procédé permet de palier la crise du logement, augmenter la qualité de vie des ménages et de recréer du lien social. C’est un accord gagnant-gagnant entre les hôtes et les voyageurs solidaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *